Le bain de glace pour prévenir les blessures musculaires

Le bain de glace pour prévenir les blessures musculaires
5 (100%) 1 vote

Les préjugés sur les bienfaits du bain de glace existent depuis bien des lustres. On y avait autrefois recours pour apaiser et même soigner les blessures telles que les entorses, les tendinites, les claquages musculaires et autres.

d’accélérer le processus de récupération post-exercice ou encore d’empêcher certaines micro-blessures.

Des preuves scientifiques confirment-t-elles l’efficacité de cette pratique ?

Le bain de glace a toujours été populaire, bien que jusqu’à une certaine époque, aucune validation scientifique n’y avait été apportée. Ce n’est que dans les années 1970 que pour la première fois, des scientifiques se sont véritablement penchés sur la question. Aucune preuve rationnelle n’existait alors pour étayer cette méthode, bien qu’elle fût déjà à l’époque largement utilisée dans le monde du sport en général et de la musculation en particulier. Mais ces études n’ont pas été vraiment concluantes.

Les nouvelles recherches dans le domaine

Tout récemment, des chercheurs irlandais ce sont une nouvelle fois penché sur le sujet afin de mieux l’étudier et d’apporter des éléments de preuve plus probants. L’étude qui a été menée semble fournir un peu plus de précision concernant les vertus médicinales de la cryothérapie.

Chris Bleakley, un jeune chercheur de l’université d’ulster en Ireland du Nord,  avec l’aide de quelques collègues,  ont mené une étude portant sur un échantillon d’individus. Ces derniers ont été invités à plonger dans une  baignoire remplie d’une eau portée à une température d’environ 15 à 10 degrés Celsius. Après d’intenses exercices de musculation, les sujets  sont restés dans le bain froid pour une durée de 5 à 24 minutes.  Les résultats de cette étude ont montré que ce bain a amoindri les douleurs musculaires des athlètes dans une proportion de  15 à 20%  au cours des quatre jours qui ont suivi l’expérience.

Cette dernière étude, contrairement aux précédentes a donc été en mesure de prouver  l’efficacité du bain de glace. Cependant,  elles n’ont pas permis d’en arriver à une méthode standard ou une posologie de traitement par la cryothérapie. On n’a donc pas plus d’informations concernant le rythme, ni la durée conseillée pour les séances de bain de glace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *